Vous souhaitez
ABRY en vidéo




Isolation

choisissez les matériaux naturels !

A l’heure où l’écologie préoccupe de plus en plus les consommateurs, quels matériaux permettent de mieux isoler son cocon et de le rendre plus sain ? Laine de mouton, liège, chanvre, paille... Quelles sont les meilleures matières pour isoler votre habitation à moindre coût ? Existe-t-il des contraintes ? Exclusivités immobilières 63 vous dévoile tout !

En hiver, les températures dégringolent et les factures de chauffage augmentent. Pour lutter contre la hausse des prix, une seule solution : bien isoler sa maison.
Mais avec la raréfaction des ressources, le réchauffement climatique et les interrogations autour de la pollution de l’air intérieur, pourquoi ne pas se tourner vers des solutions alternatives ?
Ainsi, de plus en plus de personnes privilégient des matériaux d’isolation naturels, respectueux de l’homme et de l’environnement.

Choisir un isolant naturel

Un isolant naturel est issu de matériaux renouvelables et recyclables. Les fibres peuvent être végétales (comme le lin, le chanvre, la paille...) ou animales (plumes de canard, laine de mouton...). D’autres isolants sont confectionnés à partir de déchets recyclés. C’est le cas notamment de la cellulose, fabriquée avec d’anciens journaux.
Les isolants naturels s’opposent aux matériaux dits « conventionnels ». Ceux-ci incluent les laines végétales, comme la laine de roche, et les matériaux synthétiques (polystyrène, polyester...).
En France, les isolants conventionnels dominent le marché. Seulement voilà, ils n’échappent pas aux controverses autour de leur toxicité et des risques d’allergies. D’où l’intérêt d’utiliser des matériaux naturels.

De nombreux avantages

Les isolants naturels d’origine végétale ou animale présentent d’excellentes performances énergétiques. Le chanvre, la paille, le liège, la laine de mouton ou les plumes de canard garantissent une isolation optimale. Grâce à leurs propriétés thermiques, ces matériaux stockent et restituent la chaleur quand le thermomètre descend. Ils assurent ainsi une sensation de bien-être tout au long de l’année, tout en réduisant la consommation d’énergie. Ces matériaux régulent également l’humidité de l’air pour assainir les pièces. Ils l’absorbent en hiver et la rendent en été, lorsque l’atmosphère est plus sèche. Bien isolé, votre logement garde une température homogène, évitant ainsi d’utiliser la climatisation, très gourmande en énergie. Et ce, tout en respectant la nature, en préservant les ressources et en limitant les émissions de gaz à effet de serre.

Un espace de vie plus sain

Les matériaux naturels ne dégagent aucun composé chimique. De ce fait, ils préservent la santé des habitants. Ils évitent ainsi les problèmes respiratoires et préviennent tout risque lié à la pollution de l’air intérieur. Ces matériaux sont également biodégradables et recyclables. Enfin, ils ont une durée de vie plus longue que leurs équivalents conventionnels.

 

 

Entre savoir-faire d’antan et originalité

Quoi de plus naturel qu’un toit construit entièrement en végétaux ? En Normandie, de nombreux habitants recourent encore au chaume pour isoler leur toiture. Constitué en grande partie de roseau, il possède de nombreuses qualités techniques qui en font non seulement un beau matériau de couverture, mais également un très bon isolant. Le chaume résiste aux tempêtes, au gel et à une espérance de vie de plus de 50 ans. Et selon les spécialistes, ce matériau n’est pas plus inflammable que les autres.
Dans l’Est de la France, de nombreuses maisons ont aménagé un toit végétalisé. S’il augmente le confort intérieur grâce à ses propriétés thermiques, il permet également d’insonoriser les bâtiments, et favorise la biodiversité.

Des matériaux plus chers ?
Contrairement aux idées reçues, les isolants naturels ne coûtent pas plus chers que leurs équivalents conventionnels.
Ainsi, si vous décidez d’utiliser des flocons d’ouate de cellulose, du chanvre, du lin, de la paille ou de la laine de mouton, il vous en coûtera entre 10 et 15 euros par mètre carré, contre 21 euros pour du polystyrène. Côté simplicité, là encore, rien à dire. Les matériaux naturels se déclinent en panneaux, rouleaux et en vrac. À savoir, le chanvre se commercialise en bloc de chaux- chanvre. Quant au Métisse, fabriqué à partir de coton, il est également vendu sous forme de panneaux acoustiques. Les isolants écologiques présentent donc de nombreux avantages. S’ils n’ont rien à envier aux matériaux conventionnels, ils sont surtout meilleurs pour l’environnement et pour les habitants. Ils garantissent ainsi une isolation optimale, des températures agréables, une qualité de vie meilleure et créent une atmosphère chaleureuse, douillette et confortable, tout en préservant l’environnement et le porte-monnaie.